Vie de prière

Christ en croix

« Méditer jour et nuit la loi du Seigneur et veiller dans la prière ».

La règle du Carmel fixe ainsi l’occupation première de notre vie : garder continuellement au cœur et à l’esprit la Parole de Dieu.

Messe

Pour soutenir la prière continuelle, notre journée est rythmée par la grande prière de l’Eglise, la prière du « Christ tout entier ».

La célébration de l’Eucharistie et de la Liturgie des Heures nous met plus explicitement en communion avec les frères et sœurs de la terre et ceux qui chantent le cantique nouveau dans la Jérusalem d’En-Haut.

L’Eucharistie fait notre communauté. Le pain de la Parole et du Corps du Christ nous transforme et nous donne de marcher humblement avec Dieu, l’œil ouvert sur le monde qui vient.

La Liturgie des Heures étend à toute notre journée la louange et l’action de grâce de l’Eucharistie. Par le chant des psaumes, l’écoute et la méditation de la Parole de Dieu, notre communauté présente au Père les joies et les espoirs, les souffrances et les angoisses de l’humanité.

Oraison

Les deux heures de prière silencieuse vécues ensemble – l’oraison – sont un moment privilégié de rencontre avec Dieu.

Éveillées dans la foi, nous restons sous le regard de Celui qui nous habite et nous attire à Lui, dans l’obscurité ou dans la lumière, dans la paix ou la tempête, la sécheresse ou l’abondance.

Il ne s’agit pas de « penser beaucoup, mais d’aimer beaucoup », d’aimer assez pour se laisser conduire par « Celui dont nous savons qu’Il nous aime ».

Être avec Lui, me savoir aimée telle que je suis, et L’aimer. Là, mes désirs les plus profonds sont rejoints, je suis libre d’être moi-même. Avec Lui je peux vivre toute la réalité de l’existence comme un don et me laisser façonner par Sa gratuité et Sa liberté .
Une sœur
Lecture spirituelle

Pour entrer toujours davantage dans la connaissance et l’amour du mystère de Dieu et durer dans la prière, nous avons besoin d’éclairer et d’approfondir notre foi.

L’heure quotidienne de lecture spirituelle, en solitude, nourrit notre cœur et notre intelligence : les Pères, les auteurs spirituels, les théologiens, les documents de l’Église, et avant tout l’Écriture Sainte.

Cette formation personnelle est complétée communautairement par des cours, conférences, rencontres, touchant aussi d’autres domaines et questions actuelles.